Lessen \\ Bio

Lessen Audio \\ Lessen Vidéos \\ Lessen Photos

« Le groupe Lessen accueille en son sein des membres issus de styles assez différents, du punk/alternatif au death/black avec un engouement commun pour le Post par son côté ambiant et progressif.
Lessen a sorti un premier EP auto-produit de 5 titres « Dazzling Ashes » le 8 Février 2013, salué notamment par Metalorgie qui lui a fait une belle place dans la catégorie « Découverte ».

Thomas : Basse / Fabrice : Guitare / Cyril : Guitare / Lambert : Chant / Audrey : Batterie

Lessen est un groupe de Montpellier mêlant influences et sombres typiquement Metal avec une touche Ambiant / Progressif issue de la nouvelle scène Post-core.
Le groupe se forme véritablement fin 2012 et sort alors son premier EP auto-produit début Février 2013, salué notamment par Metalorgie qui lui a fait une belle place dans la catégorie « Découverte »
La formation défendra ses compositions sur scène le restant de la scène dans toute la moitié sudu du pays, partageant la scène avec des acteurs majeurs de l’hexagone comme The Great Divide, Our Theory, Hypno5e ou encore Hord…
Lessen travaille en parallèle sur son premier album prévu pour le printemps 2014 et suivi d’une tournée nationale au mois de Mai…

Discographie

Février 2013 : Demo EP  ‘Dazzling Ashes’

 1 – Human & Weak
2 – Last Prayer
3 – Deeper
4 – Cold Truth
5 – I’ll Be Found

 Chroniques

 Metalorgie.com (Tang) :

“Encore un nouveau talent de la scène française qui vient renforcer un milieu musicalement énervé, en expansion perpétuelle dans notre beau pays. Lessen vient tout juste de naître et se permet de nous livrer un EP d’une étonnante maturité. Dazzling Ashes expose d’emblée ses certitudes, le quintet sait parfaitement quelle direction prendre pour exprimer au mieux son metal post-hardcorisé. Bien que les éternels NeurIsis et Cult Of Pelican viennent automatiquement en tête lorsqu’on évoque le genre, les montpelliérains cherchent clairement à s’extirper de la masse des suiveurs. Preuve en est l’entame metalcore de Human&Weak qui mutera vers de plus aériennes ambiances, ou Last Prayer développant un groove nerveux typiquement hardcore, impulsé par une double pédale maîtrisée tout le long du disque. La batteuse-bûcheronne martèle d’ailleurs ses fûts avec une souplesse folle. La voix est écorchée comme il se doit, rappelant les regrettés Eden Maine lorsqu’elle est sur le point de rompre, c’est le cas notamment au sommet du EP, le terrible Cold Truth, suivi d’un ultime I’ll Be Found qui titillera volontiers du post-rock pour en dégager de profondes émotions. Les guitares incisives et parfois équilibristes soutiennent un propos sombre et violent à souhait, tandis que la basse affiche les mêmes velléités de lourdeur écrasante.
Les diverses origines musicales de chaque membre se ressentent et sont disséminées un peu partout, chaque titre est minutieusement construit et blindé de variations, qu’elles soient rythmiques ou mélodiques,
Lessen a bien mémorisé son plan de route et ne s’éparpille pas. Dazzling Ashes est un premier jet travaillé, cohérent et gravement prometteur pour l’avenir.”

Spirit-of-metal.com (Scoss) :

Genre presque confidentiel il y a encore seulement 10 ans, le Postcore a fini par atteindre la reconaissance au milieu des années 2000 grâce aux légendaires Neurosis, mais aussi Isis et Cult of Luna, qui lui ont rendu ses lettres de noblesse. Depuis, le nombre de formations se revendiquant de ce style n’a cessé de croître de manière exponentielle donnant lieu à des métissages intéressants (Sluge/Postcore, Post-Metalcore, …).

Formé en 2012 à Montpellier par des musiciens issus d’horizons différents (Punk, Metal extrême, …) mais possédant tous une fascination commune pour le « côté ambiant et progressif » du Postcore (cf: leur bio sur leur page Facebook), Lessen entend proposer sa vision du style grâce son premier EP Dazzling Ashes. Au programme 5 titres de Post-Metalcore matiné d’influences extrêmes et progressives.

Si Human & Weak le morceau d’ouverture reste somme toute assez classique on peut d’ores et déjà avoir un aperçu de la patte du groupe. Sur une base Metalcore rappelant fortement les débuts d’As I Lay Dying, le quintet Montpelliérain brode un morceau progressif dont l’émotion va crescendo pour terminer sur les mélodies réverbérées d’une guitare typiquement Post-Rock. Mélangeant riffs lourds et syncopés à des passages mélodiques, Last Prayer, le second morceau, propose un Deathcore à la fois agressif et aérien dominé par les hurlements déchirés du chanteur et le jeu très précis de la batteuse (oui, oui, Messieurs!) Audrey.

A l’exception de Human & Weak, les morceaux sont généralement mid-tempo et proposent des structures syncopées et alambiquées, alternant bien souvent riffs lourds et ponts mélodiques (Deeper). I’ll Be Found (et ses presques 8 minutes) clôt l’EP d’une très belle manière avec une ballade progressive à mi-chemin entre le Post-Rock et le Deathcore, introduite et conclue par une mélodie de guitare acoustique donnant le ton résolument mélancolique du morceau.

A l’écoute des 5 morceaux qui composent ce premier EP on sent un groupe appliqué et impliqué dans ce qu’il fait. La qualité technique des musiciens, tout d’abord, leur permet de broder des morceaux relativement complexes et travaillés rendus cohérents par des arrangements soignés. Le chanteur Lambert propose un registre vocal somme toute classique mais se permettant quelques modulations passant d’un chant hurlé, évoquant parfois Greg Puciato de The Dillinger Escape Plan, à quelques passages plus graves. La batteuse Audrey propose un jeu de batterie technique, syncopé et très carré pendant que les deux guitaristes nous servent des parties inspirées entre gros riffs, mélodies cristallines et passages dissonants.

Les deux seuls défauts de cet EP seraient d’une part une production un peu faible qui manque de relief (nous n’en tiendrons pas rigueur au groupe vu que l’EP est autoproduit) et d’autre part un léger manque de spontanéité, de folie propre au genre, qu’une meilleure production comblerait certainement (néanmoins cette énergie semble bien présente en live). Pour le reste on a affaire ici à un premier EP d’excellente facture, technique, bien écrit, se situant quelque part entre Tanen, Time to Burn, As I Lay Dying, Converge, … A suivre de près!

Metal Maniac.fr (Audrey Arnaldy) : 5/5

ENDORSEMENTS :

Steve Clayton USA (www.steveclayton.com)

Skull Strings (www.skullstrings.com)

Scarface Energy Drink (www.scarface-energydrink.com)

CONTACTS

Management and booking : booking@lessen.fr

Presse : contact@lessen.fr
06 19 99 40 62 (Thomas)


http://www.lessen.fr

https://www.facebook.com/lessenofficial        

http://lessenofficial.bandcamp.com/               

http://www.youtube.com/lessenTV                             

AUDIO VIDEO PHOTOS

Les commentaires sont fermés.